« Autour des Musiques Savantes et Populaires » Duo Violoncelle – Accordéon Bayan Raphaël Jouan – Bruno Maurice
Concert en Partenariat Arsenal / Fondation Jeunes Talents

 

 

Artiste caractérisé par son éclectisme et sa curiosité, le jeune violoncelliste Raphaël Jouan est originaire de Metz et y étudie avec Jean Adolphe avant de partir à Paris, où il obtient un Master du Conservatoire Supérieur en 2017. Il est ensuite sélectionné par Gautier Capuçon pour sa Classe d’Excellence et également nommé Révélation Classique de l’Adami 2018

 

Passionné de musique de chambre, il fonde en 2014 le Trio Hélios, avec lequel il se produit dans de nombreuses salles et festivals prestigieux (Philharmonie de Paris, Folles Journées de Nantes et Tokyo, Festival Pablo Casals…). Son parcours l’amène aussi vers les musiques improvisées, et il a l’occasion de travailler en Chine et aux Etats-Unis avec de nombreux musiciens du Silk Road, l’ensemble de musiques du monde fondé par Yo-Yo Ma.

 

Musicien, improvisateur, compositeur, Bruno Maurice se passionne à partager et à exprimer la musique dans sa dimension poétique et spontanée. Figure à part du paysage de l’accordéon français, il se produit aussi bien en solo qu’au sein de nombreuses formations (Trio Miazaki, Trio Evea, Man on the Road) ou encore avec des orchestres tels que les <<Symphonistes d’Aquitaine >>, avec lesquels il crée plusieurs concertos de sa composition.

Acteur de la création contemporaine, il travaille avec de nombreux compositeurs (B. Cavanna, F. Rossé, O. Strasnoy etc…) et ensembles (Ars Nova, 2E2M). Il enseigne au Pôle Supérieur – Conservatoire de Bordeaux et à l’Académie-Festival des Arcs.

Fusion inouïe du souffle et de l’archet, des cordes et des anches, le duo Bruno Maurice et Raphaël Jouan est révélé en 2017 au Festival de Musique des Arcs. Les deux artistes de notoriété internationale s’associent dans une sensibilité et une virtuosité hors du commun. De Jean-Sébastien Bach à Astor Piazzolla, de Bruno Maurice à Nino Rota en passant par Arvo Pärt ou Gus Viseur pour une valse musette, le duo inspiré et improvisateur transcende toutes les musiques dans un jaillissement de chaque instant.

 

 

 

Raphaël Jouan Violoncelliste
https://www.raphaeljouan.com

Bruno Maurice Accordéoniste
http://www.brunomaurice.com


Duo Violoncelle – Accordéon Bayan 13 mai 2020 – 20H
Salle de l’ Esplanade Metz Arsenal
Location Billetterie : Tél 03.87.74.16.16


Programme

Bruno Maurice et improvisation « Nuage »
Johann Sebastian Bach : 3° Sonate – viole de gambe et clavecin transcription

Antonin Dvorak  : Rondo  « Silent Woods »
Astor Piazzolla : Grand Tango
Milena Dolinova / Krystof Maratka : Csardas

Pause

Arvo Pärt : « Fratres »
Oeuvre en création mondiale de Bruno Maurice
Trois Valses : 
« Indifférence » de Tony Murena, 
« Valse Dombelle » de Marc Perrone,  « Flambée Montalbanaise » de Gus Viseur

Nino Rota / Bruno Maurice : Nino Suite


« Nuage »et « Fratres » qui débutent chacune des parties du Concert sont des œuvres qui nous plongent dans de longues et mystérieuses contemplations et installent des ambiances très particulières.

La 3e Sonate en sol mineur pour viole de gambe et clavecin est parfois considérée comme un « 7e Brandebourgeois » tant sa forme est similaire aux Concertos. On admire ici toute la maitrise du contrepoint de celui qui sera le père spirituel de tant de générations de compositeurs.

Près de 150 ans plus tard, Antonin Dvorak compose le Rondo et arrange Waldesruhe – « Silent Woods » – pièce tirée du cycle « From the Bohemian Forest ». Musique inspirée à la fois par l’héritage savant européen et par l’influence du folklore national.

Le XXe siècle voit fleurir un grand nombre de compositeurs qui s’inspireront des musiques populaires. Un des exemples les plus évidents est Astor Piazzolla, compositeur argentin et joueur de tangos. En 1982, il compose sa seule œuvre pour violoncelle, le « Grand Tango » pour Rostropovitch. La « Csardas » proposée ici est une œuvre inspirée de musique populaire d’Europe centrale. Cette œuvre montre le caractère virtuose par excellence de la csardas.

Musicien compositeur et improvisateur, Bruno Maurice saisit les opportunités de jouer avec les orchestres et les grands solistes qu’il croise pour écrire et leur dédier de la musique qu’il jouera avec eux. Pour son nouveau Duo qu’il forme avec Raphaël Jouan, il a proposé de composer tout spécialement une œuvre dont ce Concert à l’Arsenal sera la « création mondiale ».

Bruno Maurice aborde le style musette français à travers une transcription de trois valses très populaires de Marc Perrone, Gus Viseur, et Tony Murena.

Nino Rota a composé onze opéras, six ballets, quatre symphonies, un grand nombre de concertos et d’œuvres de musique de chambre, et parmi ses œuvres les plus remarquables on retrouve également de nombreuses musiques de films, inspirées du jazz, de la musique de cirque et des fanfares. Les plus grands réalisateurs, dont Federico Fellini, lui doivent une immense part de l’âme qui habite leurs films.