Concert en Partenariat : Arsenal – Fondation Jeunes Talents

Raphaël Jouan, violoncelliste messin, effectue sa première formation musicale au Conservatoire Régional de Metz. Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (master puis diplôme d’artiste interprète), Raphaël est nommé en 2018 « Révélation Classique de l’Adami » et il est sélectionné par Gautier Capuçon pour sa classe d’excellence à la Fondation Louis Vuitton.

Passionné de musique de chambre, Raphaël Jouan se produit dans des Salles de renommée internationale-Philharmonie de Paris, Wigmore Hall à Londres, Les Folles Journées de Nantes, le Festival Pablo Casals, La Roque d’Anthéron… Raphaël fonde le Trio Hélios en 2014 et il se produit régulièrement en duo avec la pianiste Flore Merlin : leur album « Sérénade » paraîtra très prochainement.

Flore Merlin est diplômée des Conservatoires de Paris, Helsinki, et Bruxelles en piano, pianoforte, accompagnement vocal et direction chant. Flore a étudié avec plusieurs artistes influents, dont Hortense Cartier Bresson, Alain Planès, Tuija Hakkila, Anne Le Bozec. Elle est membre du Trio Nuori et se produit régulièrement avec des musiciens de notoriété reconnue. Son intérêt concernant la notation et l’interprétation nourrit sa pratique musicale.

 

Raphaël Jouan – Flore Merlin
https://www.raphaeljouan.com/duo-zoltan


Jeudi 11 Mars 2021 20h Metz Arsenal
Salle de l’Esplanade

Location Billetterie Arsenal : Tél. 03.87.74.16.16


Programme :

Sergueï Rachmaninov

Sonate opus 19 sol mineur
Largo allegro moderato – Allegro scherzando – Andante
Allegro mosso

Pause………………………………………………………………………………

Alexandre Glazounov

Deux pièces opus 20
Mélodie et Sérénade espagnole

Dimitri Chostakovitch

Sonate opus 40 ré mineur
Allegro non troppo – Allegro – Largo – Allegro


Ce programme nous fait traverser les années allant du post romantisme russe (Rachmaninov sonate opus 19-1901) à une approche plus moderne mais toujours ancrée dans un style tonal romantique (Chostakovitch sonate opus 40–1934), en nous faisant découvrir en lien entre ces deux sonates les 2 pièces très belles et méconnues de Glazounov, figure importante de l’ère romantique russe.

Avec la sonate opus 19, ce voyage musical débute par la plus marquante oeuvre de musique de chambre de Rachmaninov (1873-1943), composée après le célèbre deuxième concerto pour piano opus 18. De structure très classique, cette sonate alterne des élans sombres et mélancoliques avec des séquences énergiques et éblouissantes qui nous transportent vers un océan de passion qui caractérise l’écriture romantique russe.

Les deux pièces de l’opus 20 Mélodie et Sérénade Espagnole composées par Glazounov (1865-1936) durant sa vingt-troisième année, sont empreintes de fraîcheur poétique. Après la création de sa première symphonie à l’âge de seize ans, Glazounov est considéré comme un confrère par son professeur, l’illustre Rimski-Korsakov.

Chostakovitch (1906-1975) avait une prédilection pour la sonate opus 19 de son aîné Rachmaninov et sa sonate opus 40 rejoint cette oeuvre dans la fougue passionnée du romantisme russe avec, cependant, une créativité qui tend vers l’expérimentation.