Concert en Partenariat : Les Amis du Château de Bourglinster – Fondation Jeunes Talents

 

Le Trio Morgenstern a été récompensé en très peu de temps par de nombreux Prix Internationaux. En Avril 2007 il remporte le 1er prix au concours international Joseph Haydn à Vienne, ainsi que le prix spécial pour la meilleure interprétation des oeuvres de Haydn.

En Juillet, il obtient le 2e prix du « 5th Melbourne International Chamber Music Competition » en Australie. En Septembre 2007, le Trio se distingue une nouvelle fois lors du prestigieux « 56° International Musikwettbewerb-ARD » à Munich par un 2e prix ainsi que du Prix du Public. Le Trio est invité à de nombreux festivals de musique : Pablo Casals à Prades, Jeunes Talents à l’Arsenal de Metz, en Allemagne, Finlande, en Suisse…et dans les capitales européennes.

Le Trio Morgenstern, trio franco-allemand, a obtenu une très haute distinction : il s’agit du prestigieux prix KLRITA ( Kalichstein-Laredo-Robinson International Trio Award), qui a offert au Trio une production CD, et leur a ouvert les portes des plus prestigieuses salles aux U.S.A. (Carnegie Hall-New York, Kennedy Center WashingtonDC)… Invité par « Musica Viva », le Trio s’est produit dans les plus grandes salles en Australie.

Le Morgenstern Trio a enregistré en CD des oeuvres de Beethoven, Brahms, Schumann, Schubert, Chostakovitch… et également les Trios de Germaine Tailleferre, Jacqueline Fontyn , et Maurice Ravel.

 

Trio Morgenstern

Catherine Klipfel Piano
Stefan Hempel Violon 
Emanuel Wehse Violoncelle

www.morgensterntrio.com


Dimanche 31 Janvier 2021
17h Château de Bourglinster – Luxembourg
Location Billetterie : Tél. 06.07.59.62.22


Programme :

Ludwig Van Beethoven

Trio opus 1 n°2 sol majeur
Adagio – Allegro vivace – Largo con espressione
Scherzo allegro – Presto

Gabriel Fauré

Trio opus 120 ré mineur
Allegro ma non troppo – Andantino – Finale allegro vivo

Pause………………………………………………………………………

Antonin Dvorak

Trio opus 65 fa mineur
Allegro ma non troppo – Scherzo – Poco adagio –
Allegro con brio


L’allegro initial trés enjoué du trio en sol majeur de Beethoven (1770-1827) trouve son écho dans le presto final plein de fantaisie. Le Largo espressione s’inscrit dans les plus émouvants mouvements lents beethoveniens et rappelle sa deuxième symphonie.

La création en 1923 du trio en ré mineur de Fauré remporte un vif succès. Cette oeuvre est considérée comme la plus parfaite réussite dans le domaine de la musique de chambre du XX° siècle avec le trio de Ravel. Le caractère trés énergique et affirmatif de la coda du premier mouvement s’enchaine avec l’andantino, page des plus poétiques et touchantes de Fauré (1845-1924). Plein d’allant rythmique, le final rayonnant de joie clôture cette oeuvre marquante de la musique française.

Le premier mouvement de l’impressionnante partition du trio en fa mineur de Dvorak (1841-1904) est marqué par la tension entre deux motifs antagonistes et trouve sa conclusion dans une impétueuse coda. Au coeur de cette oeuvre, le mouvement lent poco-adagio expose une mélodie incomparable de beauté et de plénitude exprimée par le violoncelle. L’allegro con brio du final revient au caractère impétueux du mouvement initial et la coda conclusive est marquée par un élan éblouissant et plein de force vers le fa majeur.