Concert en Partenariat Arsenal : Concours International d’Orléans-Fondation Jeunes Talents 

Julien BLANC Pianiste Remarqué pour ses interprétations engagées du répertoire contemporain, Julien Blanc a toujours accordé une place particulière aux musiques des XXe et XXIe siècles dans son activité d’interprète.

Après l’obtention d’un Master au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il se perfectionne auprès de grands pianistes et pédagogues français tels que Michel Béroff, Denis Pascal ou encore Florent Boffard dans le cadre du Diplôme d’Artiste Interprète.

Deux fois lauréat du Concours International de Piano d’Orléans, il reçoit le prix d’interprétation Chevillon-Bonnaud en 2016 puis le prix Maurice Ohana en 2018. Également lauréat du concours Jeune Musicien de Besançon, Julien Blanc est amené à se produire en soliste avec différentes formations orchestrales, telles que La Camerata de Bourgogne, M’Sinfonia ou encore l’Ensemble Orchestral de Dijon. Il participe à divers festivals, aussi bien en récital (Festival de Kyoto, It’s all about piano, Jeunes Talents, Festival international de Saint-Ursanne, Nuits Estivales du Grand Avignon, Festival Messiaen, Bon anniversaire Monsieur Chopin) qu’en musique de chambre ou en ensemble dirigé (Printemps des Arts de Monte-Carlo, Présences, Bach à Bacchus…) Le vif intérêt qu’il porte aux musiques contemporaines lui vaut de participer à différentes créations (Murail, Lenot, Alessandrini, Stordeur) et de collaborer avec des compagnies telles que La Chambre aux échos, RedNote Ensemble ou encore Cadrans. En novembre 2019, il se produit en soliste à la Philharmonie de Paris dans le Concerto pour deux pianos de Berio.

Parallèlement à ses études pianistiques, Julien Blanc a approfondi l’écriture musicale, obtenant un D.E.M. au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon puis un prix de la SACEM en 2013.

Titulaire du Certificat d’Aptitude, il se passionne également pour la pédagogie, considérant que la transmission du langage musical vers les nouvelles générations constitue un enjeu majeur dans la construction du paysage artistique de demain

.


Récital de piano
Julien Blanc
https://cadrans.org/julien-blanc/
 



Mardi 13 Octobre 2020 – 20 
h
Metz Arsenal Salle de l’ Esplanade
Location Billetterie Arsenal
Tél. 03 87 74 16 16

 



Programme :

.Belà BARTOK : Sonate (12’)

.Maurice OHANA : Trois Caprices (13’)

Pause

.Ludwig Van BEETHOVEN : Opus 111 (25’)

.Francesco FILIDEI : Toccata (3’)

 



Composée en 1926, la Sonate pour piano de Béla Bartok  fait partie des œuvres marquantes du XXème siècle. D’une ampleur quasi-orchestrale et d’une tension dissonante et percussive implacable, ce chef d’œuvre bouleversant ouvre la voie à l’innovation créatrice de certains compositeurs de notre temps.

 

Compositeur français d’origine espagnole, influencé par Manuel de Falla et notamment par Claude Debussy, Maurice Ohana (1913-1992) compose les Trois Caprices en hommage aux créations artistiques espagnoles.

 

Figure des plus marquantes de l’histoire de la Musique, Ludwig Van Beethoven compose l’opus 111 en 1820-1821. A la fois grandiose et tellement intérieur, « cet opus 111 est une confession qui vient clore les Sonates et un Prélude au Silence. » -Alfred Brendel-

 

Les œuvres de Francesco Filidei, organiste et compositeur né à Pise en 1973, sont interprétées par les meilleurs ensembles de Musique Contemporaine. Ce compositeur italien a obtenu le Musikpreis de la ville de Salzbourg.